Bulletins hydrologiques

Bulletin hydrologique n°2 (2e tr.2012)

Suite aux abondantes pluies de printemps, les étangs ont pu retrouver un niveau satisfaisant pour cet été

Remplissage des bassins

Période pluvieuse de mi avril à  la première décade de mai : Les pluies uniformément réparties sur cette période et l’absence d’ensoleillement ont permis le remplissage correct des étangs amont avec une remontée importante du niveau d’eau sur l’étang de Hollande. La fermeture des décharges latérales du grand lit de rivière et l’ouverture de l’étang de la Tour coté Pieds droits ont permis de maintenir un niveau d’eau satisfaisant sur l’étang de Saint-Quentin.

- Etang de la Tour : L’ouverture de la vanne des Pieds droits en direction du Grand lit de rivière a permis de maintenir un niveau d’eau assez constant autour de la cote 4,21 m. Le niveau le plus haut a été atteint le 7 mai pour une cote de 4,28 m à l’échelle de lecture. La maîtrise du niveau n’a pas rendu nécessaire d’effectuer des lâchers préventifs vers la Drouette.

-Etang du Perray : le bon fonctionnement des pompes a permis de gérer correctement cette période et d’apporter l’ensemble des volumes collectés vers St Hubert. Aucun lâcher vers le ru du feu St Jean n’a été réalisé durant cette période. Quelques lâchers de l’étang ont été effectués dans le Grand Lit de rivière. En effet, le niveau d’eau dans l’étang de Saint-Hubert étant au dessus de la normale, des lâchers préventifs sont réalisés dans le Grand lit de rivière pour économiser le temps de fonctionnement des pompes. Les lâchers effectués fin avril-début mai ont bénéficié au remplissage de l’étang de Saint-Quentin. Par la suite, la majeure partie de cette eau est absorbée par la végétation du grand lit de rivière qui sert de noue.

- Etang de St Hubert - Pourras et chaine des étangs de Hollande : Les précipitations de mi avril à la première décade de mai ont fait remonter les niveaux de façon significative permettant d’atteindre les niveaux d’eaux observés en 2011 voire de les dépasser sur le mois de juin.

- Etang de St Quentin : Malgré un niveau bas constaté début avril faisant suite au déficit pluvieux du premier trimestre, les pluies du mois d’avril et de la première décade de mai ont permis de maintenir le niveau de l’étang. Durant, cette période les apports du Grand lit de rivière conjugués à la surverse de l’étang des Noës ont largement contribué à ce maintien. Le mois de juin particulièrement pluvieux a provoqué une légère augmentation du niveau d’eau dans l’étang à une période habituellement très défavorable et de baisse continue du niveau d’eau. Ainsi, le niveau d’eau dans l’étang de Saint-Quentin est très largement supérieur au niveau relevé en 2011 à la même période.

 

Levée d’alerte et perspectives

Vu les précipitations très excédentaires du second trimestre 2012 et la remontée ou le maintien des niveaux d’eau des plans d’eau, l’alerte du bulletin précédent concernant des risques de niveau insuffisant dans les plans d’eau pour le maintien des activités (voile, baignade, Kayak) est levée jusqu’à nouvel avis.

 

Retourner à la liste des bulletins hydrologiques