Bulletins hydrologiques

Bulletin hydrologique n°1 (1er tr.2012)

 

quelques clés :
Rappel des précipitations (station de Trappes – moyenne annuelle : 695,5mm)

Les mois d’octobre et novembre 2011 ont été déficitaires par rapport à la moyenne et font suite à une année globalement déficitaire en eau alors que décembre a été excédentaire.

Janvier, février , et mars ont un déficit cumulé de – 96,6 mm.

Remplissage des bassins

Période pluvieuse de décembre et début janvier : Les abondantes précipitations ont permis le remplissage correct des étangs amont, et la remontée du niveau de l’étang de St Quentin.

- Etang de la Tour : Les reprises d’écoulement de drains ont occasionné des montées rapides avec quelques lâchers sur la Drouette après les événements pluvieux.

- Etang du Perray : le bon fonctionnement des pompes a permis de gérer correctement cette période et d’apporter l’ensemble des volumes collectés vers St Hubert. Pas de lâcher vers le ru du feu St Jean.

- Etang de St Hubert - Pourras et chaine des étangs de Hollande : Les précipitations de décembre et de la première décade de janvier ont fait remonter les niveaux de façon significative. Pour autant les niveaux relevés sur les étangs restent assez bas, compte tenu des déficits accumulés sur le premier semestre de l’année 2011.

- Etang de St Quentin : Le niveau est passé de 2,85 m le 1/12 à 3,37 le 6 janvier 2012. Il n’y a eu aucun lâcher vers la Bièvre sur toute la période.

Transfert des eaux vers St Quentin et situation début mars 2012.

Le transfert des eaux des étangs amont vers St Quentin a été tardif et moins important que d’habitude du fait du faible niveau de remplissage dû aux faibles précipitations de début 2012.

Perspectives : Alerte pour les usages voile (St Quentin) baignade (Hollande) et Canoë Kayac (La Tour)

Les niveaux de remplissage des plans d’eau sont relativement bas avec, surtout, des sols naturels insaturés et une météorologie de fin mars qui reste orientée à la sècheresse. A partir de mi avril il sera difficile de reconstituer les volumes déficitaires, du fait de la reprise de la végétation.

Il est à prévoir des niveaux d’eau anormalement bas à partir de juillet sur l’ensemble  des plans d’eau, et les activités de baignade, voile et peut être kayac pourraient être compromises à partir d’août pour toute la fin d'année.

 

Retourner à la liste des bulletins hydrologiques