Bulletins hydrologiques n°34 et 35 (2e et 3e tr. 2020)

Résumé :

Les faibles précipitations observées sur les six mois ont engendré un abaissement significatif des niveaux d’eau sur les étangs. Cet abaissement est particulièrement marqué sur les étangs de la Tour et du Perray. Ce phénomène s’explique par une masse d’eau de départ moins importante et donc plus sensible au réchauffement et à l’évaporation que sur les Grands étangs de Hollande-Saint-Hubert et Saint-Quentin.

Remplissage des bassins :

Pour mémoire, l’absence de précipitation observée depuis le 11 mars provoque l’amorce d’un abaissement du niveau d’eau sur l’ensemble des plans d’eau. Durant ces deux trimestres, il est observé un déficit de pluie assez important. Les 52 mm d’eau tombées le 9 mai n’ont pas été efficaces pour augmenter de façon significative les niveaux d’eau dans les étangs. En effet, cette eau n’est pas venue remplir les étangs via les rigoles. L’eau tombée a profité à la végétation limitant fortement le ruissellement vers les rigoles.

Perspectives :

Les vannes latérales seront maintenues ouvertes afin d’assurer l’entretien de la végétation sur le Grand lit de rivière.

 Retourner à la liste des bulletins hydrologiques